Posez-vous cette question : est-ce que vous aimez votre vie ? Selon votre état de déprime et dépression, la réponse va varier entre un « non » ferme et un « oui » qui sera dit du bout des lèvres. Apprendre à aimer la vie et apprécier son quotidien fait partie du processus pour soigner la déprime. Les conseils suivants devraient vous aider à aimer votre vie.

Sachez apprécier les moments simples

Le bonheur n’est pas quelque chose qui dépend uniquement de la somme d’argent disponible sur votre compte en banque ou de la somme d’objets que vous avez accumulés au cours de votre vie. Le bonheur est quelque chose qui doit se vivre dans l’instant présent et pas dans un futur hypothétique que vous pourriez imaginer en vous répétant des phrases du genre « je serai heureux quand j’aurai ma propre maison » ou « je serai heureux quand j’aurai acheté cette voiture ». Etre heureux est une décision à prendre. Vous devez décider d’être heureux en sachant apprécier les moments simples que vous êtes en train de vivre au cours de vos journées.

La vie est courte et personne n'est éternel

N'oubliez pas que notre temps sur terre est limité, et c'est à vous qu'il revient de décider de ce que vous allez faire du temps et des journées qu'il vous reste. Pourquoi ne pas décider dès aujourd'hui de vivre pleinement vos expériences plutôt que de broyer du noir ou de ressasser les mêmes mauvais souvenirs. C'est à vous de décider, mais n'oubliez pas que vivre heureux est une décision à prendre et qu'il n'y a rien de pire que de vivre avec le regret de ce qu'on aurait pu faire au cours de sa vie et que l'on a pas fait.

La situation pourrait être pire

Oui, vous pourriez être millionnaire ou star de cinéma, mais vous pourriez aussi être à la rue ou n'avoir rien à mettre dans votre assiette. L'idée ici n'est pas d'avoir mauvaise conscience de se sentir mal. L'objectif est d'avoir conscience que vous ne partez pas de zéro, et que tout ce que vous avez accompli jusqu'à présent sont autant d'expériences qui vont vous aider à affronter l'avenir. Plutôt que de penser à ce que vous auriez voulu être ou à ce qui vous manque, appréciez tout ce que vous avez, et passez à l'action pour procéder aux changements que vous voulez. Vous en êtes capable.

Contrôler ses pensées et ses émotions

Comment se sentir heureux lorsque l’on a l’impression d’être pris dans le cercle vicieux de nos pensées négatives ? Avoir une pensée positive ne vient pas d’un seul coup naturellement et cela demande un peu d’entraînement intellectuel. Vous devez apprendre à cultiver votre esprit avec des choses positives et à penser à quelque chose de positif dès que le négatif refait surface dans votre tête. Si vous vivez une rupture amoureuse et que vous pensez à votre ex, concentrez tout de suite votre esprit sur votre prochaine rencontre et sur ce à quoi vous voudriez qu’elle ressemble. Si vous vivez l’expérience douloureuse d’un décès, pensez à votre propre avenir ou à ce que vous pouvez faire pour celui de vos enfants. Avoir une pensée positive est juste une habitude à prendre, vous pouvez y arriver.

Soyez reconnaissant

Prenez un cahier et commencez à tenir un journal des choses positives qui vous sont arrivées au cours de la journée. Ce qui compte n'est pas tant le fait d'écrire que d'avoir conscience des événements qui se sont bien déroulés pour vous, aussi petits soient-ils. C'est en prenant l'habitude très simple d'apprécier les petites choses du quotidien que vous arriverez à sortir de la déprime.